Menu icoMenu232White icoCross32White
<
>

Images de la page d'accueil

Cliquez pour éditer

Images de la page d'accueilBandeau avec du texte, des boutons ou une inscription à la newsletter

Cliquez pour éditer
Association des Parents d'Elèves de l'Enseignement Public LA ROCHELLE

Le Baccalauréat général et Technologique

 

Les épreuves du baccalauréat reposent à la fois sur un contrôle continu et sur des épreuves finales à partir de la 1re. L’objectif est de donner les moyens aux élèves de se projeter vers la réussite dans l'enseignement supérieur.

 Les premières évaluations communes auront lieu en classe de 1re, sur deux périodes : au 2e trimestre (à partir de janvier) puis au 3e trimestre (à partir d’avril)   

La dernière série d’évaluations se déroulera en classe de terminale, notamment au dernier trimestre (à partir d’avril). Chaque établissement organise ses épreuves.

 

En 1re, les élèves sont évalués à l’écrit en histoire-géographie, langue vivante A, langue vivante B, ainsi que sur l’enseignement de spécialité qui sera abandonné en terminale (Mathématique en Techno)

En terminale, les élèves seront là aussi évalués à l’écrit en histoire-géographie, en langue vivante A et langue vivante B à l’écrit et à l’oral, et en EPS sur toute l’année.

 

En fin de 1re, chaque lycéenne et chaque lycéen présente une épreuve anticipée écrite et orale de français.

En classe de terminale, les candidats présenteront quatre épreuves :

  • Deux épreuves écrites porteront sur les disciplines de spécialité choisies par la candidate ou le candidat.
  • Une épreuve écrite de philosophie : ce choix correspond à une tradition française attachée à la nécessité de conforter l'esprit critique et d'analyse dans la formation des jeunes générations.
  • Une épreuve orale reposant sur la présentation d'un projet préparé dès la classe de première par l'élève. D'une durée de 20 minutes, ce Grand Oral se déroulera en deux parties : la présentation du projet, adossé à un ou deux enseignements de spécialité choisis par l'élève et un échange à partir de ce projet permettant d'évaluer la capacité de l'élève à analyser en mobilisant les connaissances acquises au cours de sa scolarité, notamment scientifiques et historiques. Le jury sera composé de deux personnes.

 

Retrouvez toutes les infos sur le site de l’Education Nationale  : Comment calculer sa note, Le Grand Oral, le calendrier …

- en cliquant ICI  pour le Baccalauréat Général...

- en cliquant ICI  pour le Baccalauréat Technologique...

Le Calendrier 2022

 

Ci-dessous les coefficients du baccalauréat général (avec les épreuves de français en classe de 1ère).

Ci-dessous les coefficients du baccalauréat technologique (avec les épreuves de français en classe de 1ère).

ZOOM SUR LE GRAND ORAL

 A SAVOIR :  la durée de l’épreuve est de 20 minutes [+20 minutes de préparation au préalable pour construire son support de présentation – le support en question, s’il y en a 1, sera remis aux professeurs présents, mais ne comptera pas dans la note).

L’épreuve se décompose ainsi :

 • 5 minutes pour répondre à la question choisie,

• 10 minutes d’échanges (questions/réponses),

• 5 minutes ou l’élève présente son projet de formation (études supérieures ou autre).

 Cet oral représente un coefficient 10 soit 10% de la note du baccalauréat général et un coefficient 14 soit 14% de la note finale du baccalauréat technologique.

 

 A SAVOIR :  Les critères d’évaluation du Grand Oral sont les suivants :

• Le jury est composé de 2 professeurs de matières différentes dont 1 professeur d’une de vos spécialités et 1 professeur de l’autre spécialité ou du tronc commun, ou un professeur documentaliste.

• Le jury va faire attention à la solidité de vos connaissances, à votre capacité à argumenter et à relier les savoirs, à votre esprit critique, votre expression, la clarté de votre propos, votre engagement dans votre parole et votre force de conviction... Le but étant d’évaluer la prise de parole en public de façon claire et convaincante.

• Il vous faut avant tout, identifier vos thématiques préférées pour chaque enseignement de spécialité puis faire un lien avec votre projet d’orientation.

 

 ASTUCE : Pour rendre le sujet présenté encore plus intéressant pour le jury et « marquer des points », nous vous recommandons de rattacher votre thématique à un sujet d’actualité.

Une vidéo très interressante d'Olivier JAOUI ( directeur de la collection Mission Grand oral (Ed. Nathan) et de Mission Admission) ...

Un bon résumé de l'exercice et des conseils utiles

 CONSEIL POUR STRUCTURER SON ARGUMENTATION : Ce point est important pour pouvoir convaincre son auditoire qui peut se décomposer en 3 approches différentes :

La démarche dialectique s’applique pour des sujets polémiques, elle invite à la confrontation des points de vue ...

La démarche comparative s’applique à des sujets mettant en opposition au moins 2 éléments ...

La démarche interactive s’utilise pour des sujets plutôt scientifiques ...

 QUEL TYPE DE SUPPORT A PRESENTER AU JURY. Même si le support ne compte pas dans la notation, on peut aisément imaginer qu’une bonne réalisation influence positivement le jury, ou tout du moins, facilite la compréhension et apporte de la clarté au discours. Ci-dessous nous vous présentons des types de supports afin de donner des idées aux élèves qui sont propres à chacun :

• Pour les sujets scientifiques : faire des schémas explicatifs, donner des formules mathématiques, graphiques …

• Pour les sujets littéraires : graphismes, diagrammes, donner des citations, une liste à plusieurs points de façon à énumérer pour donner des exemples …

PREPARATION DES QUESTIONS DU JURY. Même si cette partie peut vous paraître angoissante, elle demande de l’improvisation mais il faut l’avoir travaillé et préparé à l’avance.

Voici une vidéo ayant pour objectifs de dédramatiser et diminuer le stress, donner quelques pistes à explorer selon le(s) sujet(s) afin d’anticiper sur les questions les plus courantes que pourraient poser le jury.

Pour approfondir les axes de travail à préparer :

• Bien connaitre les auteurs étudiés depuis 2 ans avant de les citer,

• Bien connaître vos sources, être capable de les présenter,

• Bien connaître les dates et les courants de pensée associés,

• Bien connaître les chapitres des enseignements de spécialité en rapport avec son sujet.

PREPARATION DE SON PROJET D’ORIENTATION AU GRAND ORAL. Pour vous aider à étudier cette partie, nous invitons les élèves à travailler sur ce que l’on appelle la notion de « storytelling », c’est-à-dire savoir raconter une histoire.

Voici une vidéo explicative pour comprendre comment s’y préparer et vous accompagner pour construire votre histoire de manière chronologique afin d’expliquer votre choix au jury.

 ASTUCE :  Pour devenir un « meilleur orateur », pensez à travailler votre langage non verbal (posture, regard, gestuelle, gestes parasites, expression faciale) et à la voix (puissance, posé, intonation, rythme, articulation, silences, tics de langage).

 

CONSEIL IMPORTANT : Même si on le répète souvent, pensez à vous entraîner chez vous, avec vos camarades de classe, professeurs, notamment pour la gestion de votre temps (posture, respiration, temps de pause entre vos phrases …) et savoir si vous êtes capable de tenir un discours devant des « personnes inconnues », écouter les remarques et critiques, pour ensuite savoir sur quoi travailler pour vous « améliorer » et « progresser ».

Pour avoir plus d’explications sur le déroulé et le contenu de l’épreuve, n’oubliez pas de consulter le site de l'Education Nationale dédié à cette épreuve, en cliquant ICI (https://eduscol.education.fr/729/presentation-du-grand-oral) ainsi que sur ce LIEN pour accéder à des ressources complémentaires (http://quandjepasselebac.education.fr/faq-grand-oral/#presentation).