Présentation

Nos Valeurs

La plus ancienne fédération de parents de l’enseignement public est indépendante de tout parti politique,
syndicat ou groupe de pression.

Plus de 200 000 familles sont unies dans la recherche d’un objectif commun :
Une école qui fasse de tous les enfants, des hommes libres, des citoyens responsables, aptes à s’insérer dans notre société.
La PEEP fait entendre la voix des parents à tous les niveaux :
ministère, rectorat, académie, conseils général et régional, et participe à toutes les grandes décisions qui touchent à l’éducation de nos enfants.

La PEEP, c’est la souplesse d’une liste indépendante couplée d’une fédération.

La PEEP n’a pas de mot d’ordre national que chacun est obligé de relayer.
C’est en fonction des idées et des demandes de chacun que les projets défendus sont choisis,
tout comme le ferait une liste indépendante.

Fondements

La première association de parents d’élèves date de 1906.
Dans un contexte politique très tendu marqué par la séparation de l’Eglise et de l’Etat (1905) et les affrontements parfois violents qui secouent la société, elle voit le jour grâce à des parents d’élèves du lycée Carnot, à Paris, soucieux de préserver les enfants des querelles des adultes.


Cette association pose comme prérequis absolu la neutralité politique et religieuse.
D’autres associations la rejoignent au fil des ans et, ensemble, elles constituent en 1926 la FAPELC (Fédération des Associations de Parents d’Elèves des Lycées et Collèges) qui changera de nom en 1966 pour s’appeler PEEP (Parents d’Elèves de l’Enseignement Public).
De par sa genèse et ses motivations, la PEEP est très décentralisée.
Il s’agit d’abord de parents d’élèves qui se regroupent localement en association de type loi 1901.
Ce regroupement peut se faire à l’échelon d’un établissement, de plusieurs établissements, voire d’une ville entière selon les circonstances (densité de population…).


Généralement, ces associations se regroupent ensuite elles-mêmes à l’échelon départemental en une association loi 1901 puis à l’échelon national en une association loi 1901 également reconnue d’utilité publique depuis 1962. Cette association nationale, la PEEP, est elle-même membre de l’association européenne des parents d’élèves (EPA).
Sur le plan formel, il s’agit ainsi d’une fédération de parents d’élèves d’abord concernés par leurs propres enfants et qui se regroupent en entité sociale d’échelon supérieur pour lui confier des actions qu’ils ne pourraient pas mener efficacement si elles restaient à leur niveau (faute de moyens ou faute de poids vis-à-vis des pouvoirs publics par exemple). La structure de la PEEP épouse en cela le principe de subsidiarité et s’oppose aux structures jacobines.

histoire-peep
Logo-peep-presentation

Doctrine et actions

De par son origine et ses motivations, la Peep n’a pas vraiment de doctrine idéologique.
En miroir de celle-ci, on peut cependant relever 3 points saillants pour la Peep :


1/ Une réelle indépendance syndicale et politique
2/ Une défense de la laïcité plus fidèle à l’esprit de Jules Ferry
3/ La conviction que le premier éducateur d’un enfant c’est sa famille.
Et non l’Etat ou le corps enseignant (c’est toute la différence entre un Ministère de l’Enseignement et un Ministère de l’Education).